Articles

Cask 88 enrichit sa Scottish Folklore Series d’un Laphroaig 19 ans d’âge

www.whiskymag.fr

En pointe pour ce qui est de la vente de fûts de whiskys écossais, la maison Cask 88propose aussi quelques belles collections de bouteilles. La troisième addition à sa gamme Scottish Folkloreest un Laphroaig 19 ans d’âgeayant vieilli 17 ans dans un fût dit « hogshead », avant d’être transvasé dans un fût de premier remplissage de vin de Bordaux Château Léoville-Las Cases. La bouteille est aux couleurs de Cailleach Beira, la farouche reine de l’hiver écossaise.

Scottish Folklore Series: Laphroaig 19 Year Old

70cl, 53,9%

La fabrication du tabac en rondelles chez Mac Baren

www.pipegazette.com

 

 

L'entreprise danoise Mac Baren a mis en ligne une vidéo sur la fabrication du tabac pour pipe se présentant sous forme de médaillons.

 

Le tabac en médaillons est une présentation que l'on trouve dans différents mélanges: Davidoff Flake Medaillions, Escudo, Peterson De Luxe Navy Rolls, Stokkebye Luxury Bull Eye Flake ou Mac Baren Dark Twist.

 

Per Georg Jensen, de chez Mac Baren, vient de publier une vidéo montrant le processus de fabrication du Dark Twist. Les feuilles de tabac sont pressées, roulées puis coupées en rondelles.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=4&v=UMYr3I129mU&feature=emb_logo

Un peu d'Histoire: la pipe contre la peste

www.pipegazette.com

 

LONDRES, 1665

 

Lorsqu'en 1665, une grande épidémie de peste s'abattit sur Londres, certains médecins considérèrent que le tabac était l'un des moyens de protection, spécialement lorsqu'il était fumé dans la pipe...


Aucun parallèle n'est à faire entre la pandémie actuelle et l'épidémie de peste bubonique qui décima la population londonienne au 17° siècle, ni dans la nature de la maladie ni dans les façons de s'en prémunir. Mais il est intéressant de lire ce que certains "savants" de l'époque affirmaient.

 

Nous reproduisons ci-dessous un passage de l'article de Wikipédia consacré à cette sombre page d'Histoire. Un texte repéré par Matthias, lecteur de Pipe Gazette.

 

Le tabac est introduit d'Amérique en Europe entre 1556 et 1565. Comme les autres plantes du Nouveau-Monde, on lui prête de nombreuses vertus médicinales. Le médecin hollandais Isbandis de Diemerbroeck (1609-1674) fait du tabac le meilleur préservatif contre la peste, lors de l'épidémie de Nimègue de 1635-1636.

À la différence d'autres fumigations, grâce à la pipe, le tabac peut être fumé près de la figure, ce qui la protège mieux tout en libérant les deux mains. La pipe est un moyen très commode pour les ramasseurs et fossoyeurs de cadavres. Le tabac peut aussi être mâché, prisé, ou pris en potion (en poudre dans du vin, pour servir d'émétique).

Le 7 juin 1665, Samuel Pepys note dans son journal qu'il se sent obligé d'acheter du tabac devant la menace. Cette année-là, les autorités rendent le tabagisme obligatoire pour les écoliers, et au collège d'Eton, les élèves qui refusent de fumer sont fouettés. 

Un dépôt de pipes a été découvert lors du percement de la ligne de métro de Picadilly, à proximité d'une fosse commune de la peste de 1665.

 

 

 

10 Things You Should Never Do As a Cigar Smoker

Cigar Aficionado

While the world of premium cigars is fairly relaxed, there is still a code of etiquette to follow, a few practical rules of thumb and a couple of faux pas that could get you into a spot of trouble. In order to fully enjoy your premium cigar, here are 10 pitfalls, in no particular order, that you should avoid.

Cut Off Too Much Cigar

The cap of a cigar contains a vegetable-based adhesive called gomma that keeps the wrapper tobacco from unraveling. If you cut too far down the head of the cigar so that the cap is removed entirely, you run the risk of having the wrapper leaf fall right off the binder. Typically, one should cut just above the rounded shoulders of the cigar's head. (Watch this video to learn how to cut a variety of cigars.)

Puff Too Often

Overpuffing can lead to overheating, and overheating will lead to bitterness. Leave at least 30 seconds in between puffs. Slow and cool is the rule.

Light With Dirty Fuel

All fire is not created equal. Your source of flame must be clean otherwise its impurities will go straight into your cigar and befoul every puff of your smoking experience. Use a lighter that runs on butane, which won't affect the taste of your tobacco. A candle will put wax particulate into your smoke and leave a waxy taste in your mouth. A citronella torch will make it taste like citronella. A gasoline rag... well, you get the idea.

Cut Your Cigar In Half To Share

It may have worked for grandpa's Toscano, but it won't work for your Cohiba. Cigars are not symmetrically or homogeneously blended. The tobacco in one end of the cigar is different than the tobacco in the other end. The cigarmaker puts very specific tobaccos in different positions of the cigar to ensure a changing and dynamic smoking experience from beginning to end. Also, cutting in the middle is a certain way to end up with a wrapper that unravels.

Inhale Your Cigar

Don't inhale. Tastebuds are in your tongue, not your lungs. Cigars are about taste, aroma and resonance. Taking cigar smoke into your lungs will only allow you to taste a fraction of the premium tobacco in your cigar. Plus, it could make you sick to your stomach or light headed.

Stub Out Your Cigar

When you're finished with your cigar, simply allow it to go out by itself. Stubbing it into the ashtray as if it were a cigarette only splits open the binder and creates more plumes of smoke as a result. Plus, a destroyed cigar is unsightly.

Put A Half-smoked Cigar In Your Humidor

You wouldn't put a charred campfire log in your sock drawer, so why would you put a charred cigar in your humidor? Just like clothes, humidors and cigars absorb aromas. Putting a cigar that is partially smoked back inside a humidor will not only taint the cigars you store inside, but can ruin your humidor, lending it a charred, ashy aroma that you won't be able to easily remove.

Use A Cigar Box As A Humidor

While there are cigarmakers that insert a small Boveda pack into a box of cigars, don't think that just because a box of cigars is factory sealed it will keep your cigars fresh. Just like any loose sticks you might pick up at a cigar shop, your box of cigars will begin to lose humidity after it leaves the humidor.

Store Cigars In A Refrigerator

Just because it keeps your broccoli fresh doesn't mean it will do the same for your cigars. If someone gives you a cigar, don't throw it in the fridge. Your refrigerator is a dry environment meant to keep things cool, not humid. (But it does serve a purpose should you need to salvage cigars after a tobacco beetle infestation.)

Tell Someone How To Smoke Their Cigar

Don't be the cigar police. There are enough rules in life. Let people smoke the way they want to—unless, of course, you're an editor from Cigar Aficionado.

Quels whiskies pour quels cigares ?

( Merci à LMDW)

Avec la tendance actuelle à élaborer des cigares de plus en plus doux, ce sont souvent les bourbons qui réalisent les plus beaux mariages grâce à leur boisé fondu qui peut aussi bien épouser la richesse d’un cigare cubain que le sucré d’un dominicain.


Les grands accords classiques avec les malts écossais, se feront en fonction des dominantes de chacun. Les whiskies tourbés des îles d’Islay (Caol Ila, Lagavulin) et de Skye (Talisker) sont de parfaits révélateurs d’arômes. Plus que leurs notes fumées, c’est leur salinité qui fait merveille avec les cigares. Les malts du Speyside vieillis en fûts de sherry (tels Glenfarclas ou Macallan) aux arômes de rancio doux et amers, s’allient aisément à la plupart des cigares. Leur rondeur boisée nuancée de noix sèche, s’associera à des cigares plutôt rassasiants de type hondurien ou mexicain. On pourra tenter des accords de contraste avec des malts réputés fins en compagnie de cigares aux arômes épicés ou terreux ; par exemple entre un Bunnahabhain, single malt d’Islay iodé et végétal avec des cigares du Nicaragua aux arômes de sous-bois. Les Lowlands herbacés ainsi que les Irish whiskeys plus fruités sont à découvrir en compagnie de cigares légers ou sucrés tels les brésiliens.
Mais tout le plaisir de l’amateur réside dans la découverte de mariages singuliers que seule son expérience personnelle pourra lui dicter.

Les fumeurs de cigares constatent souvent que leurs modules souffrent d’irrégularités. L’engouement que suscitent les cigares génère une surproduction. De même les amateurs de whisky, remarquent que leur malt préféré a perdu de son caractère depuis qu’il est embouteillé à 40 % au lieu de 43 %. Aussi tout amateur en quête d’excellence devrait s’en remettre aux conseils de spécialistes (civettes pour les cigares ou maisons spécialisés dans les whiskies) qui ne se fient pas à l’étiquette et le dirigeront certainement vers une marque de cigare ou un embouteillage moins médiatique.

------------------------------------------------------------------

5 raisons de fumer la pipe

( Merci à La Pipe rit)

 

Un moment de sérénité, de détente, c'est souvent pour cela que les fumeurs de pipe... fument la pipe ! Voici quelques raisons en plus pour garder une bouffarde à portée de main en toutes circonstances

 

1. Plus besoin de mettre du parfum, votre tabac favori sent tellement meilleur (valable surtout pour les aromatiques)

Contrairement à la cigarette, le tabac à pipe sent bon, et ce même à froid ! En plus, il existe une telle variété de tabac qu'on peut en tester un nouveau tous les jours pendant un an. N'hésitez plus et testez de nouveaux tabacs pour élargir vos horizons pipiers.

2. Ça occupe les mains (surtout si c’est une pipe longue)

On a souvent la manie de jouer avec une stylo ou une pièce quand on a les mains libres. Alors autant tenir une pipe, en plus le contact doux et chaleureux est tellement agréable.

3. Il manquait quelque chose à votre tenue. Une pipe accordée au bouton de manchettes, c'est la classe.

Aujourd'hui la pipe n'est plus seulement un moyen de savourer un bon tabac, c'est un accessoire de mode. Bleue, noire, jaune ou rouge il existe une multitude de pipes de couleurs pour varier les plaisirs et s'accorder avec votre tenue.

4. La pipe dure toute une vie ou presque.

Tant qu'on en prend soin, une pipe dure des années sinon toute une vie ! Attention à ne pas la casser... Sinon il faudra patienter sagement le temps qu'on la répare dans un atelier.

5. La pipe se remarque et ne laisse pas indifférent.

Ça tombe bien, le fumeur de pipe adore partager sa passion et faire découvrir aux autres cet objet dont il ne se sépare jamais. Les questions de l'entourage ou d'inconnus sont l'occasion de faire connaitre et d'initier de nouveaux fumeurs.

 

Quoi qu'il en soit, nous sommes d'accord pour dire que la pipe c'est mieux ! Alors convaincu ? Maintenant, il ne reste plus qu'à faire votre choix !

------------------------------------------------------------------

Whisky et Cigares

(merci à Prestige Whisky)

Si traditionnellement, on a tendance à plutôt associer rhum et cigares, sachez que par bien des aspects, le whisky s’accorde tout aussi bien avec votre Corona ou votre Churchill !

 
Il existe de nombreux parallèles entre le monde du tabac et celui des spiritueux, plus spécifiquement du whisky.
Tout d’abord, il s’agit de deux mondes particulièrement cosmopolites au sein desquels différentes cultures et origines sont représentées : le whisky peut être aussi bien écossais, américain, irlandais, japonais, français, australien… tout comme le tabac utilisé pour la confection de cigares qui provient aussi bien de Cuba, de République Dominicaine, d’Afrique, du Mexique ou encore des États-Unis !.

L’artisanat au cœur du produit

La confection de cigares est un véritable art, tout comme la production de whisky, il s’agit d’une industrie traditionnelle au sein de laquelle le savoir-faire est transmis de génération en génération.

Pour reconnaître les cigares de qualité, depuis 1989, ceux-ci sont identifiables grâce à la mention « hechototalmente a mano » (entièrement fait à la main), car comme pour votre blended whisky ou single malt whisky préféré, les cigares sont un savant mariage de différents tabacs aux typicités différentes que seul un ouvrier formé et qualifié (torcedor) saura magnifier.

La richesse aromatique

Tout comme certains malts, certains cigares sont connus pour leurs arômes boisés, terreux, alors que d’autres sont plébiscités pour leur douceur ou leurs saveurs florales. Et comme on associerait un whisky de grain, plus doux, avec un whisky de malt, plus corsé, pour atteindre un équilibre gustatif parfait, il en va de même avec les tabacs, de différentes origines et aux différents profils, que le torcedor, choisit d’associer pour créer le cigare le plus équilibré possible.

Vous l’aurez compris, il existe des cigares pour tous les goûts et pour toutes les occasions, que ce soit par leurs arômes que par leur taille : Corona, Double Corona, Churchill… A vous de trouver celui qui vous convient !

Pourquoi les associer ?

On aime associer cigares et whisky pour différentes raisons. Il existe tout d’abord un véritable rituel de dégustation autour de ces deux produits, le temps étant au cœur de celui-ci. Déguster un bon cigare, tout comme un whisky, n’est pas chose que l’on fait dans la hâte, il s’agit de deux produits qui prennent du temps à appréhender afin d’en déceler toute la richesse.

Traditionnellement, comme le whisky, un cigare se déguste en plusieurs temps : la vue permet d’en appréhender la qualité en termes de confection, le premier tiers (appelé « foin ») plus léger, est un aperçu du « divin » que représente l’expérience de dégustation à partir du second tiers – Tout comme vous laisseriez votre whisky s’exprimer jusqu’à son dernier souffle (finale et rétro-olfaction), l’amateur de cigare a pour coutume de laisser son cigare s’éteindre naturellement.

Comment les associer ?

A vous de jouer, vous pouvez par exemple associer la rondeur et les arômes vanillés d’un bourbon à un cigare au profil plutôt doux. Les whiskies aux influences maritimes quant à eux sauront également sublimer de nombreux cigares.

N’hésitez pas non plus à tenter des mariages plus audacieux : finitions en Porto avec cigares mexicains, whiskey irlandais ou Scotch triplement distillé comme Auchentoshan avec un module Brésilien… L’intérêt de ce type d’accords est avant tout dans l’expérimentation, le goût étant un sens bien subjectif, seul vous trouverez le mariage parfait !

Club épicurien

© 2019 by Sebastien Ramon

Menu

Nombre de visiteurs

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now